Dans le monde d’aujourd’hui, le numérique est omniprésent, tout ce que vous faites est ou peut être numérisé. Qu’il s’agisse de vos photos de vacances, de votre CV ou votre liste de course, vos contacts et tous les documents que vous utilisez pour travailler sont surement numériques. L’informatique est partout et aide à gérer votre comptabilité, vos contacts pro ou perso et même bientôt votre frigo. Quand je pense qu’il y a 10 ans, beaucoup de professions géraient leur base clients avec des fiches papiers, et que ça existe encore… Pourtant, c’est une perte de temps importante de gérer des clientèles de plus 100 personnes, trier les fiches à la main dans l’ordre alphabétique. Imaginez devoir sortir tous les clients que vous n’avez pas contacté depuis 2 mois, même avec uniquement 100 personnes vous allez y passer au moins une 1 heure avant que votre liste soit faite, avec une base de données, cela est fait en moins d’1 seconde. Tous ça pour dire que l’informatique facilite grandement votre vie jusqu’au jour où ça tombe en panne ! J’ai donc quelques propositions à vous faire concernant la protection de vos données.

Une seul règle à suivre : AUCUN SUPPORT DE STOCKAGE N’EST FIABLE A 100%

Déjà, premier point important, connaître l’endroit où sont stockées vos données. Le plus souvent, elles sont sur le disque dur de votre ou vos ordinateurs mais peuvent aussi être stockées en ligne comme c’est le cas pour vos emails ou votre Dropbox. Dans ces 2 derniers cas, il est plus dur de savoir où vos données sont réellement stockées, elles sont sur un ou plusieurs serveurs distants connectés à Internet. Pensez aussi à vos périphériques externes comme vos disques durs externes (je suis sûr que vous en avez …), vos baladeurs numériques, vos téléphones et clés USB, etc.

Une fois que vous avez identifié les différents endroits où sont stockées vos données, posez-vous 2 questions :

  1. Est-ce que vos données sont enregistrées à plusieurs endroits ? y a-t-il redondance ?
  2. Qui peut accéder à vos données ?
Je vais prendre plusieurs exemples, le premier étant vos emails. Si vous utilisez un client mail, vérifiez que celui-ci n’efface pas vos emails quand vous les relevez, sinon le jour où votre ordinateur tombera en panne, vous perdrez tous vos emails. Utilisez plutôt le protocole IMAP qui permet de synchroniser votre client avec le serveur mail. Comme ça vos emails importants restent sur le serveur et même si le serveur tombe en panne, la majorité des prestataires sur Internet disposent d’une copie de sauvegarde de vos données (à vérifier dans les conditions d’utilisations de vos prestataires). Pour ce qui est de vos photos de vacances, si elles sont sur un disque dur externe, HONTE à vous si elles ne sont pas sauvegardées ailleurs.
Le disque dur externe est le truc le moins fiable que je connaisse car il est souvent déplacé, et cela augmente les risques de pannes et de chocs critiques. La solution la plus simple, c’est d’avoir 2 disques durs externes pour faire une copie, mais l’inconvénient est qu’ils ne sont pas synchronisés. La meilleur solution est un boitier contenant 2 disques durs avec une redondance automatique de type RAID (je n’en parlerais jamais assez !), une solution de ce type coûte aux alentours de deux fois le prix d’un disque externe. Cela fait assez cher, mais ce disque externe tombe généralement en panne au bout de 2 ans, à cause de ses transports répétitifs. Malheureusement, le prix du disque dur s’est envolé ces dernières semaines, dû aux inondations en Thaïlande, pays qui produit environ 30% du marché mondial. Cela va surement permettre aux SSD de s’imposer et ainsi en réduire le prix d’achat qui reste très élevé pour du stockage de données. Ce n’est donc pas trop le moment d’investir dans du disque dur ces temps-ci. Si vous comptez quand même le faire, vous pouvez récupérer les disques-dur que vous possédez déjà, vous pouvez démonter vos disques-dur externes et les placer dans un NAS.(Le Netgear Stora est trouvable pour 70€)
Moi, j’ai opté pour une solution plus conséquente au vu du nombre d’utilisateurs et de machines qui doivent faire des sauvegardes (voir Aventure Serveur). Si vous voulez en apprendre plus sur les NAS et à quoi ils peuvent servir chez vous, allez lire Pourquoi un NAS à la maison.
Pour ce qui est des supports optiques, type Blu-ray, DVD, CD c’est bien pour faire des sauvegardes supplémentaires de vos données les plus critiques en sachant que le prix au Go stocké est très cher comparé aux disques durs en plus d’être très lent. Ce type de support est moins fiable que des disques durs : rayures, détérioration des données dans le temps.
Une fois que vos données sont redondées, il reste deux problèmes à résoudre. Le premier est le lieu où sont stockées vos données, car si vous avez une redondance chez vous, imaginons vous vous faites cambrioler et que l’on vous vole votre NAS ou vos disques externes, vos données seront alors perdues et en plus dans la nature (c’est grave si vous avez votre sextape dessus, ou que vous travaillez à la DCRI). La solution pour ne pas perdre vos données c’est de les placer à deux endroits différents, les services de stockage en ligne peuvent être utilisés ou alors, vous pouvez placer une copie chez vos amis ou à votre bureau. Pour protéger les fuites en cas de vol, le chiffrement de vos données est la solution mais elle est complexe à mettre en œuvre, même pour un professionnel.
Enfin, le dernier point rejoint le fait de chiffrer les données, c’est le fait de gérer qui peut accéder à vos données. C’est ce que l’on appelle l’authentification, savoir qui accède à une ressource donnée. Le fait d’utiliser un NAS permet de créer des comptes utilisateurs, ce qui permet de gérer les documents de plusieurs personnes facilement. Si vos données sont accessibles via Internet, pensez à choisir vos mots de passe avec prudence.
J’espère vous avoir éclairé et vous avoir donné quelques pistes pour faire évoluer la façon dont vous stockez vos données.
@+ Sur les Internets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *