Après réception de ma freebox revolution et son switch gigabit il est temps de s’occuper de mon home serveur :

Windows est facile mais chiant pour certains trucs… Trop de contraintes pour un usage à la maison et oui je suis sûr que certain vont troller car chez moi j’ai un serveur avec comme OS Windows Server 2008 R2. Mais pourquoi Windows Server? Première raison, tous les postes à la maison sont sous windows 7 (pour jouer c’est mieux ;). Deuxième raison, j’avais envie de me faire la main sur 2008 avec son lot de nouveautés dont la gestion des machines virtuelles VM qui est très pratique. Mais c’est vraiment trop lourd comme OS, il faut 10 minutes pour installer un service style DNS et la majorité des services réseaux ont besoin de Active Directory pour fonctionner. Dès que j’ai installé AD, ça a foutu la merde partout sur les trucs déjà configurés donc je suis retourné en arrière. Aussi IIS c’est un peu la foire pour trouver un paramètre donc je préfère utiliser un Apache.

Migration sous linux ! En plus c’est gratuit (Windows piraté aussi) et Open Source !

Comme Debian 6 vient de sortir et que je maîtrise plutôt bien cette distribution, je vais opter pour celle-ci. Mais avant toute migration, un  backup et de la préparation s’imposent. Voici quelques points pour commencer.

I) Inventaire Matos

  • Processeur Core 2 Duo E6300 @2.8Ghz
  • 4GB RAM
  • Carte Mère Asus Intel G45 avec ICH10R
  • 4 Disque-Dur Samsung F3 1To en RAID10+5 Pour OS et Data
  • 1 Disque-Dur Samsung F4 2To (prévu pour le backup du RAID5)

II) Services en fonction actuellement

  • Partage Windows
  • Serveur Web Apache
  • Base de données MySQL
  • Serveur FTP Filezilla
  • OpenVPN en VM
  • Service de VM
  • UPnP AV Tversity
  • Freeplayer HomePlayer
  • Remote Desktop

III) Stockage

J’ai déjà effectué le backup du serveur, la partition de données étant sur un RAID 5 Matériel géré par ICH10R. Ce contrôleur Intel qui fait du très bon boulot en RAID1 ou RAID0 mais pour le RAID5, vous pouvez le jeter par la fenêtre car les performances en écriture son catastrophiques: à peine 10Mo/s une fois le volume bien rempli. En plus du problème de performance, en cas de panne du contrôleur, vous serez obligé d’utiliser un contrôleur Intel pour remonter la grappe. Il y a aussi l’impossibilité d’étendre le volume une fois que celui-ci a été créé.

Pour toutes ces raisons, je vais baser mon serveur sur une grappe RAID5 logicielle avec gestion LVM des partitions, je ne sais pas encore si je vais gagner beaucoup en terme de perf en écriture mais je vais avoir des possibilités de modularité incomparables.

J’ai fais quelques recherches, il est a priori impossible de booter sur RAID5 logiciel directement vu que le secteur d’amorçage ne charge pas de pilote pour lancer GRUB. Donc la meilleure solution c’est de créer un RAID1 logiciel sur tous les disques de la grappe pour stocker la partition /boot soit environ 15Mo donc une partition 100Mo suffit largement.

Schéma de Configuration RAID

L'espace disque indiqué sur la capture sont des exemples !

Pour l’espace disque j’ai utilisé les paramètres suivant :

Démarrage /boot 100Mo
Racine / 5Go
Applications /usr 5Go
Dossier de travail des applications /var 5Go
Dossier Temporaire /tmp 5Go
Swap 4Go
Home /home 2.7 To

VI) Migration des Services

A installer et configurer pour avoir les services de base :

  • SSH
  • Samba
  • Apache
  • MySQL
  • Mediatomb (UPnP)
  • vsftpd (FTP serveur)
  • Serveur de VM
  • Interface Web pour le suivi du serveur

IV) Installer Debian depuis une clé USB sans se prendre la tête

  1. Télécharger Debian 6 netinstall en image cd
  2. Télécharger UNetBootin
  3. Ouvrir UNetBootin choisir votre clé USB formatée en FAT32 et l’image iso de Debian que vous venez de télécharger et valider.
  4. Brancher la clé sur la machine cible de l’installation
  5. Appuyer sur F8 (ou autre selon BIOS/marque correspond qui correspond à « Select Boot Device Menu ») au démarrage et sélectionner la clé USB
  6. L’installation commence !

Voilà pour ce premier état des lieux, j’ai réussi ma migration sans soucis malgré n’avoir jamais touché de RAID et LVM sous Linux. J’ai utilisé l’assistant de partitionnement Debian qui est très performant mais un peu long à configurer pour des opérations complexes de ce type.

Pour m’aider j’ai lu et regardé ça :

Documentation Debian

Bible du RAID pour Linux

Vidéo Paramétrage RAID1+LVM (pour se faire la main sur l’ordre des étapes)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *